Ripper des sprites avec Zsnes

Ripper un personnage ou stage mugen avec zsnes how to rip sprites with zsnes emulator

Ripper un personnage ou stage mugen avec zsnes
On vous explique tout pour savoir comment ripper des sprites avec l'émulateur super-nintendo, Zsnes.

En plus d’être un excellent émulateur Super-Nintendo, Znes propose en plus des fonctions qui se révèlent très utiles dans l’univers du "rippage" de sprites.
En effet il permet de masquer les bg et les layers à volonté permettant ainsi de faire apparaitre à l’écran que les éléments qui nous interessent.

Les "bg" sont les éléments de fond, à savoir le stage, les lifebars etc...
Les "layers" sont les objets qui viennent se placer sur les bg, à savoir les personnages par exemple.

Pour ce tutoriel, on va prendre pour exemple le jeu DragonBall Z Ultime Menace.

Si vous ne savez pas vous servir de znes pour lancer une rom ou configurer une manette, consultez les tutoriaux adéquats déjà existants car celui-ci part du principe que vous savez le faire^^

 I - Lancement du jeu et configuration

Lancez donc l’émulateur znes et lancez la rom DragonBall Z Ultime Menace.
Le jeu se lance.

Choisissez le mode combat, 1p vs 2p et choisissez les personnages que vous souhaitez ripper.
Lancez le combat.

Première chose à faire pour faciliter le rip, appuyer sur Start puis select.
Dans les options du jeu, mettez le radar sur NON.
Cela fera un layer de moins à désactiver.

Appuyez sur echap pour afficher le menu de l’émulateur.
Allez ensuite dans "Misc" puis cliquez sur "misc Key".

Cet écran vous permet de définir les touches qui nous seront utiles pour afficher/cacher les layers et les bgs, pour prendre des screenshots et etc...
Configurez de cette sorte :

- Les touches 1,2,3,4 de votre clavier (en dessous des touches F1, F2, F3 etc...)servent à activer ou désactiver les bg.
- La touche 5 permet d’afficher/cacher les layers (ici les personnages).
- La touche 6 est la touche qui remet tout par défaut.
- On a affecté ici la touche R pour enregistrer des screenshots.

A présent que nous sommes prêts, on retourne au jeu en appuyant sur la touche echap.

 II - Ripper un stage

Le rippage de stage se révèle très simple.
Vous êtes donc à cet écran :

Appuyez sur la touche 5 pour faire disparaître les deux personnages.

Appuyez sur la touche 3 pour faire disparaître les deux lifebars (barre de vie au dessus de chaque personnage).

Vous avez à présent un sprite tout propre et fonctionnel :

Il vous suffit d’appuyer sur la touche R pour enregistrer le stage au format bmp.
Vous venez d’obtenir le sprite de votre stage.
Il vous restera ensuite à le convertir au format pcx pour ensuite l’utiliser dans mugen.

Astuce
Avec l’exemple ci-dessus, on a un sprite qui est utilisable uniquement pour faire un stage fixe.
Hors dans Ultime Menace, si vous déplacez les personnages vers les bords droits ou gauches de l’écran, le stage de fond défile horizontalement.
Pour récupérer donc les sprites du stage dans toute sa longeur,
il vous suffit de déplacer tout d’abord les personnages à fond vers la droite puis de les faire disparaître (touche 3 puis 5) et enregistrer avec la touche R le sprite, qui réprésentera le coté droit du stage.
Faîte de même avec le coté gauche pour obtenir le sprite du coté gauche du stage.

Il ne vous restera plus qu’a réunir ces 3 sprites avec un logiciel de retouche pour obtenir le stage dans son intégralité et ainsi vous en servir pour faire un stage avec défilement.

 III - Ripper les lifebars

Pour ripper les lifebars, c’est à dire les barres de vie, c’est exactement le même principe que précédemment.
Lancez le combat, puis faîtes disparaître les personnages (touche 5), puis les bg avec la touche 2 et la touche 1. Vous obtenez cet écran :

Appuyez sur R pour enregistrer un screenshot de cet écran.

Et voila.
Il ne vous restera plus qu’a découper et retoucher les lifebars avec votre logiciel de retouche et vous obtiendrez des lifebars toutes "propres", prêtes à être utilisées dans Mugen.

 IV - Ripper un personnage

Le "rip" d’un personnage consiste à enregistrer et décomposer sous forme de sprites un mouvement ou une attaque.
Les sprites ainsi obtenus pourront ensuite être utilisés pour que ce personnage reproduise cette attaque dans Mugen.

Le "rip" va se passer en trois étapes :

- On isole les sprites
- On enregistre en vidéo le mouvement que l’on veut "ripper"
- On l’enregistre et le décompose sous forme de sprites au format bmp.

1- Cacher les bg

Revenez donc au jeu et au début d’un combat.

Appuyez sur la touche 3, 2 et 1 pour cacher les lifebars et éléments du fond pour ne faire apparaitre plus que les personnages.

A présent, espacez les personnages le plus possible l’un de l’autre.
Choisissez ensuite celui avec lequel vous allez executer le mouvement.

2- Enregistrement du mouvement en vidéo

Une des fonctions trés utiles de l’émulateur est qu’il permet d’enregister une vidéo pendant que vous jouez.
Cela va nous permettre donc de pouvoir enregister notre mouvement et ainsi, ensuite, pouvoir relire cette vidéo pour le décomposer le plus précisément possible.

Pour ce faire, appuyez sur echap pour faire apparaître le menu puis allez dans "misc" puis "Movie opt".

Cet écran vous permet de lancer l’enregistrement vidéo.

L’émulateur peut enregistrer jusqu’à 9 vidéos :

Cochez la case "0" puisque c’est notre première vidéo.
Maintenant, cliquez sur "record" pour que l’enregistrement commence.

Vous voyez apparaître en bas de l’écran le statut "recording" qui vous indique que l’émulateur est bien en train d’enregistrer.

Appuyez sur "echap" pour retourner au jeu et lancez le mouvement que vous souhaitez "ripper".
Pour ce tuto, on va effectuer une boule de feu.

Une fois le mouvement bien réussie, appuyez de nouveau sur echap, retournez dans "misc" —> "movie opt" et cliquez sur "stop" pour arrêter l’enregistrement.

Maintenant que le mouvement est enregistré, on va pouvoir passer à la dernière étape !

 3- Découpage en sprites

A partir de maintenant, on va procéder à deux étapes : On va lancer le lecture de la vidéo que vous venez d’enregistrer et on va utiliser le menu F1 de zsnes et enregistrer chaque frame du mouvement sous forme de screenshot au format bmp, gràce à la fonction "snapshot / INCR FRM".
C’est parti donc.

Toujours dans l’écran "video opn", cliquez sur "play".
La vidéo enregistrée tout à l’heure se lance.

Appuyez alors sur F1 et placez vous sur l’option "snapshot / INCR FRM" et appuyez rapidement et de façon répété sur la touche "enter" pour enregistrer chaque frame du mouvement sous forme d’image.

Et voila les screenshots obtenus :

Vous retrouvez bien l’intégralité de votre mouvement décomposé en image.
Vous venez de ripper votre premier personnage !
Bien sûr pour l’instant, vous n’avez "rippé" qu’une seule attaque mais vous avez compris le principe et vous pourrez donc "ripper" toute une panoplie d’attaque pour votre personnage.

Pour ceux qui veulent allez plus loin, la prochaine étape ici est de travailler et convertir les sprites au format pcx.
Ensuite, il faudra les compiler dans un fichier sff pour créer et animer le personnage sous mugen.
Mais tout cela, nous vous l’expliquerons plus tard !

 V - En ce qui concerne le son

Zsnes n’offre pas la possibilité d’enregistrer le son en même temps que l’on "rippe" les sprites.
De ce fait, il vous faudra utiliser un logiciel externe, comme audacity par exemple et enregistrer avec, au format wav, le son qui accompagne l’attaque de votre personnage.

Commentaires (2)

Qui êtes-vous ?
Votre message

#1

j’ai deja empiler les sprite dans un fichier SSF c’est quand la suite

#2

Bonjour merci pour ce tuto super bien expliqué, j’ai pris le même exemple que toi avec dbz ultime menace, apres on fait quoi une fois qu’on a les screen shot de toutes les techniques ?
je débute dans le mugen je n’ai pas de complexe à prendre des persos créés par des autres mais j’aimerais apporter ma pierre à l’édifice. serait il possible d’avoir un tuto pour la suite (utiliser fighter factory, créer fichier cmd, AIR, etc) merci

Soutenez-nous!
Vous aimez JeuxMangas?

Alors soyez sympas et aidez-nous à atteindre les 5000 abonnés sur notre chaîne youtube!

YouTube

Les + consultés