Fiches Mangas

Beet the vandel buster

B ?ken ? Biito

Publié le: jeudi 27 octobre 2005 - Dernière modification le: lundi 25 janvier 2016 - par

B ?ken ? Biito
Comme tous les mangas à succès, Beet The Vandel Buster se voit adapté en série animée. Réalisée par la Tôei animation, celle-ci est diffusée depuis le 30 septembre 2004 à 18 heures 30 sur la chaîne TV Tokyo. Il s’agit d’une des plus grandes chaînes de télévision japonaises. Elle détient des licences très importantes comme Naruto ou Pokémon Advanced. La Tôei a déjà de nombreuses séries à son actif, et pas des moindres ! Ainsi, on trouve parmi ses réalisations des noms comme Dragon Ball, Saint Seiya, Crying Freeman, Captain Harlock, Devil Man, et même... Fly. Espérons que l’Anime de Beet The Vandel Buster subira un meilleur sort que son ancêtre dont la diffusion fut arrêtée après seulement 46 épisodes.

Histoire

L’histoire de Beet The Vandel Buster prend place dans une époque sombre où des démons, les Vandels, n’ont de cesse de tourmenter les humains.

Ceux-ci ont alors construit des fortifications pour contenir les assauts des Vandels. Les ennemis les plus faibles pouvant même être détruits par la barrière de protection entourant les villes.

Mais il fallait également trouver un moyen de vaincre les Vandels plus puissants.

C’est là qu’interviennent les Vandel Busters. Ces unités d’élite sont chargées de protéger les humains en tuant un maximum de monstres.

Ces guerriers sont équipés d’armes spéciales : les armes Saiga. Celles-ci sont directement enfermées dans le corps de leur propriétaire et peuvent être invoquées à n’importe quel moment. Cette possibilité nécessitant tout de même une bonne forme physique de la part de celui qui l’exerce. C’est la raison pour laquelle les Vandel Busters n’utilisent pas leurs armes en permanence.

Ceux qui ont signé le contrat pour devenir Vandel Buster ne mènent dès lors plus la même vie. L’obligation de ne vivre que pour anéantir les monstres et les Vandels est parfois difficile à supporter.

Les actions des Vandel Busters sont récompensées par de l’expérience qui, une fois évaluée par un Ancien, donne lieu à un marquage nouveau niveau atteint sur le torse. Une certaine somme d’argent est offerte par la même occasion.

C’est ce qu’on appelle le Branding.

Des mises à prix de Vandels sont également disponibles dans l’échoppe de l’Ancien.

Il n’est pas possible de mentir sur le nombre de monstres que l’on a abattu. Pour le savoir, l’ancien n’a qu’à regarder dans les yeux du Vandel Buster.

Les Vandels ont également un moyen permettant de distinguer leurs niveaux respectifs. Il s’agit d’étoiles implantées dans leur avant-bras. Difficile de savoir ce qu’elles contiennent, mais il semblerait qu’il s’agisse d’essence des ténèbres.

Au même titre que le marquage des Vandel Busters, les étoiles sont délivrées suivant les méfaits accomplis. Elles peuvent être obtenues en cas de destruction d’une ville humaine ou d’assassinat d’un Vandel Buster. La difficulté pour en obtenir une supplémentaire va croissante.

Shaggy est capable d’effectuer ce type d’implant. Il donne également une certaine somme d’argent aux Vandels victorieux qui se rendent dans son palais. L’argent obtenu peut immédiatement être échangé contre des monstres à choisir parmi ceux présents dans le catalogue.

Fiche Technique

 Auteur : INADA Kôji (portrait ci contre), SANJÔ Riku
 Type : Shonen


 Genre : Action, comédie
 Support : Manga et animé
 Éditeur : Shueisha
 Volume : 12 en cours
 Studio : Toei Animation
 Épisode : 52 + 25 (beet the vandel buster Excellion)
 Licence France : Kana
 Année de sortie/fin : 2002/en cours

Commentaires (1)

Qui êtes-vous ?
Votre message

#1

Pour moi qui ai vue que 16 épisodes, j’ai bien retrouvé l’ univers DBZ, et, étant un grand fan de DBZ, je suis devenu aussi un fan de beet the vandel buster.

Dans la même section